You are currently viewing 10 idées de trek de 3 à 5 jours dans les Pyrénées pour les ponts de mai

10 idées de trek de 3 à 5 jours dans les Pyrénées pour les ponts de mai

  • Post category:Trek
  • Commentaires de la publication :2 commentaires

Le mois de mai approche à grands pas, et avec lui, une multitude d'envies et de projets de périples pour les week-ends prolongés. Et puisque le printemps bat son plein, les longues journées reviennent, la météo devient agréable (si si, on y croit !!) et les conditions, propices à de jolies aventures en pleine nature. Et si, cette année, vous partiez sur les sentiers de montagne ? Car les Pyrénées, dont les sommets sont encore enneigés, offrent également des itinéraires de trekking à basse ou moyenne altitude, pour quelques jours de déconnexion bienvenus.

Alors, où partir en mai dans les Pyrénées pour s'ensauvager et planter la tente ? Voici une sélection de 10 treks, réalisables en boucle, sur une durée de trois à cinq jours.

Critères de sélection :

  • Itinéraire en boucle ou possibilité de combiner plusieurs sentiers balisés pour réaliser une boucle
  • Durée : de 3 à 5 jours
  • Altitude compatible avec un trek en mai (néanmoins, il convient de toujours se renseigner avant le départ sur la météo et l’enneigement, la montagne est pleine de surprises et, au printemps, les conditions changent rapidement !)

1) Le GR® 10 au Pays Basque

Même s’il faut encore patienter avant de repartir en trek sur les sentiers de haute montagne, pourquoi ne pas se laisser guider durant quelques jours par les balises blanches et rouges du GR® 10 ?

Au Pays Basque, entre océan et Pyrénées, pays où les couleurs des façades contrastent à merveille avec celles des prairies et des douces montagnes, une multitude de treks de quelques jours s’offre à nous. Nous avons testé durant le week-end de Pâques, il y a quelques semaines à peine, une boucle combinant une portion du GR® 10 avec l’ancien GR® 8 devenu en partie « Tour du Labourd en Pays Basque » (nouveau GR® de Pays en cours de balisage). L’itinéraire débute à Sare, par une ascension du sommet mythique de la Rhune, l’un des plus beaux panoramas sur la région avec vue grandiose sur la côte basque et landaise, avant d’entrer un peu plus dans les terres, par le Zuhalmendi, le col de Pinodieta et le pic du Mondarrain. Le retour vers Sare emprunte le GR® 10 par le col des Trois Croix, le magnifique village d’Ainhoa et une balade idyllique sur les bords de Nivelle. Un trek varié et coloré, testé et approuvé par nos soins il y a peu. Idéal pour un week-end prolongé !

Les stats : 3 à 4 jours de marche pour 53 km et 2500 m de dénivelé.

Les images et récits du trek sont disponibles ici.

La trace GPX est disponible en téléchargement.

Et pour préparer le trek et partir serein, le topoguide du GR®10 proposé par la FFRandonnée est en vente sur la boutique ici (lien affilié).

Le GR10 est une grande aventure. Au Pays Basque, dos à l'océan.
En trek dos à la Rhune, symbole du pays Basque.

2) Le GR® de Pays Tour des Baronnies de Bigorre

Les Baronnies de Bigorre sont une région naturelle située dans le piémont pyrénéen, entre Lannemezan et Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées. De ces petites montagnes couvertes de pâturages et de forêts, les points de vue sur la partie centrale de la chaine pyrénéenne sont splendides au printemps : Impossible, par temps clair, de manquer de reconnaitre le pic du Midi de Bigorre (2877 m) et son antenne, ni le pic de Montaigu à la forme pointue. En réalité, ce sont des dizaines de sommets enneigés qui attirent l’œil !

Sur le tracé du tour des Baronnies de Bigorre, la Gourgue d’Asque est une véritable curiosité naturelle à découvrir, dans une ambiance sauvage particulièrement étonnante : On parle même parfois de petite Amazonie des Pyrénées ! Le gouffre d’Esparros propose, lui, un patrimoine souterrain de toute beauté. Enfin, l’abbaye de l’Escaladieu, halte importante sur le chemin de Compostelle pour les pèlerins empruntant jadis le chemin du piémont, est un autre petit trésor à découvrir.

Les stats : 4 jours de marche pour 63 km et 2700 m de dénivelé.

Les baronnies de Bigorre, face aux sommets enneigés du pic du Midi de Bigorre et du Montaigu
L'abbaye de l'Escaladieu sur le tour des Baronnies de Bigorre

3) Le GR® de Pays Tour du Val d'Azun

Toujours dans les Hautes-Pyrénées, faisons cap sur les sentiers verdoyants du Val d’Azun ! Au départ d’Arras-en-Lavedan, près d’Argelès-Gazost, ce parcours traverse plusieurs magnifiques villages de montagne, aux maisons en pierre, et de très beaux espaces naturels. Aux portes du parc national des Pyrénées, le marcheur appréciera forcément les paysages montagnards ouverts et l’identité du territoire.

Une courte portion de l’itinéraire est commune avec le GR® 10, entre les cabanes du Litor et le paisible village d’Arrens. Et s’il s’agit d’un trek de moyenne montagne, le confort n’est jamais loin en cas de mauvais temps : Les sentiers balisés sont très nombreux dans le secteur et il est donc possible de raccourcir le parcours à sa convenance. Rassurant !

Les stats : 5 jours de marche pour 58 km et 3300 m de dénivelé.

Pour préparer le trek et partir serein, le topoguide du GR® de Pays Tour du Val d’Azun proposé par la FFRandonnée est en vente sur la boutique ici (lien affilié).

Les paysages verdoyants du val d'Azun
Entre le col de Saucède et Arrens-Marsous, sur le GRP Val d'Azun.

4) Le GR® de Pays Tour d'Oueil-Larboust

À quelques encablures de Bagnères-de-Luchon, les vallées d’Oueil et du Larboust sont une terre d’élevage et de pâturages. Face aux sommets du Luchonnais, plus grande concentration de « 3000 » des Pyrénées, dont le pic Perdiguère (3222 m) qui n’est autre que le point culminant de la Haute-Garonne, les crêtes qui dominent ces deux vallées sont un régal pour les randonneurs !

Sur les routes de la vallée, il ne sera pas rare de croiser un troupeau de brebis, ni un peloton de cyclistes : Le GR®P Tour d’Oueil-Larboust passe notamment par le Port de Balès, 6 fois escaladé par les coureurs du tour de France. Côté patrimoine, les cromlechs, monuments mégalithiques composés d’un ensemble de blocs de pierres disposés en cercle, ne manqueront pas de nous faire remonter le temps et imaginer les rites ancestraux ayant eu lieu au pied des Pyrénées.

Les stats : 3 jours de marche pour 42 km et 2200 m de dénivelé.

Pour préparer le trek et partir serein, le topoguide du GR® de Pays Tour d’Oueil-Larboust proposé par la FFRandonnée est en vente sur la boutique ici (lien affilié).

Les sommets enneigés du Luchonnais au printemps
Les troupeaux de brebis sur le GRP Oueil-Larboust

5) Le GR® de Pays Tour de la Barguillère

Si l’Ariège est incontestablement une terre de haute montagne, aux vallées sauvages parfois peu accessibles, elle propose également de belles boucles d’itinérance à pied pour le début de saison. Le mois de mai sera notamment parfait pour suivre le GR® de Pays Tour de la Barguillère. Tout près de Foix, les crêtes de l’Arize, belvédère de choix sur le Couserans et notamment sur le mont Valier, mais également sur le massif des Trois Seigneurs et la plaine toulousaine, méritent largement une découverte.

Mais pour y parvenir, il faudra d’abord gravir les pentes raides du massif depuis Ganac ou Alzen. Plus de 1000 mètres de dénivelé positif doivent être franchis, mais la récompense à l’arrivée est immense. Et que dire du lever de soleil après une nuit seul(e) au monde ! 

Retrouvez le descriptif détaillé du parcours, le récit de mon itinérance sur le GR®P Tour de la Barguillère et de nombreux médias sur l’article dédié sur le blog et sur ma chaine YouTube, rubrique « Playlists ».

Les stats : 3 jours de marche pour 50 km et 2100 m de dénivelé.

Les crêtes de l'Arize au petit matin sur le Tour de la Barguillère
Le mont Valier vu depuis les crêtes sur le tour de la Barguillère

6) Le GR® de Pays d'Olmes

Le Pays d’Olmes, autour de Lavelanet, est un territoire ariégeois situé dans le piémont pyrénéen, entre le massif du Plantaurel et le massif de Tabe. Au printemps, son immense couvert forestier se dévoile dans d’innombrables teintes de verts. Mais entre les arbres, se dévoilent de superbes vallées et des vues majestueuses sur les Pyrénées encore enneigées.

Terre d’histoire, le Pays d’Olmes compte deux des plus célèbres châteaux cathares : Montségur et Roquefixade. Deux bonnes grimpettes s’imposent alors pour visiter les ruines de ces symboles du passé agité de la région. Les magnifiques chutes d’eau de Roquefort-les-Cascades mériteront également un détour si la pluie s’est suffisamment invitée les semaines précédentes. Un GR® idéal pour passer une aventure riche en nature et en découvertes…

Les stats : 4 jours de marche pour 66 km et 2600 m de dénivelé.

Pour plus d’infos sur le château de Roquefixade et le Pays d’Olmes : voir l’article sur le blog.

Le château de Roquefixade, au coeur du Pays d'Olmes
Les couleurs d'automne sur le Pays d'Olmes

7) Le GR® de Pays Tour du Pic des Trois Seigneurs

Des crêtes de l’Arize au pic de Girantès (2088 m), de la vallée de Saurat à celle du Vicdessos, en passant par de beaux villages tels qu’Orus, ce GR® de Pays Tour du Pic des Trois Seigneurs est un condensé de panoramas superbes. Au pied du massif du Montcalm, tout parait petit ! Le printemps est sans aucun doute une magnifique période pour découvrir ce coin d’Ariège.

Et si les conditions le permettent, l’ascension du pic des Trois Seigneurs (2199 m) sera le clou du spectacle ! Sa position intermédiaire, entre l’Arize et la Haute-Ariège, en fait un belvédère idéal sur les Pyrénées. Quoi qu’il en soit, les paysages ne décevront pas le marcheur durant 5 jours intenses mais somptueux !

Les stats : 5 jours de marche pour 77 km et 4700 m de dénivelé.

La vallée de Vicdessos, sur le GRP Tour du pic des Trois seigneurs
Le pic des Trois seigneurs enneigé au printemps

8) Le GR® de Pays Tour du Val de Garbet

Le Garbet prend sa source non loin des pentes abruptes de la Pique Rouge de Bassiès, dans un magnifique écrin naturel. Il s’écoule ensuite vers Aulus-les-Bains, puis alimente le Salat à Vic d’Oust. Entre les deux s’étend le Val de Garbet, une terre de cascades et de torrents largement boisée, idéale pour trouver un peu de fraicheur au cœur de l’été, mais aussi pour faire le plein de verdure au printemps !

Le GR® de Pays Tour du Val de Garbet suit le tracé du GR® 10 entre Ustou et la cascade du Fouillet, en passant par la station hivernale de Guzet. Plus au nord, il évolue de col en col et de village en village, jamais très haut, mais toujours au calme !

Les stats : 5 jours de marche pour 88 km et 5100 m de dénivelé.

Pour préparer le trek et partir serein, le topoguide du GR® de Pays Tour du Val de Garbet proposé par la FFRandonnée est en vente sur la boutique ici (lien affilié).

Les sommets du Couserans, sur le GRP Val de Garbet
Joli cirque au coeur du Val de Garbet

9) Le GR® de Pays Tour du Canigou

Voilà un sommet mythique, emblème de toute une région, qui fait l’objet de légendes et de cérémonies. Visible depuis le littoral méditerranéen, et depuis une partie de la chaine des Pyrénées, le pic du Canigou en impose ! Au printemps, il offre de merveilleux contrastes dans les paysages catalans, alors que la neige recouvre encore son sommet. Et si son ascension est incertaine en mai puisque soumise aux aléas météorologiques, il est possible de l’admirer d’un peu plus bas, le long du GR® de Pays Tour du Canigou.

Les paysages sauvages et dénudés du Pla Guillem, à 2300 mètres d’altitude, étonnent et ravissent, alors qu’un peu plus bas, la végétation s’impose et rappelle la proximité de la grande bleue. Le tour du Canigou relie, en suivant en partie le GR® 10, différents refuges bien connus dans la région, notamment Mariailles, les Cortalets et Batère. De nombreux abris et cabanes sont également disposés sur le tracé (accès et entretien non vérifié) en cas de mauvaise météo.

Et si vous envisagez de grimper au sommet du pic du Canigou, plusieurs sentiers le permettent : citons évidemment l’accès par Arago et la célèbre cheminée, mais également celui, moins technique mais tout aussi beau, par les Cortalets et le pic Joffre.

Les stats (hors ascension du sommet) : 5 jours de marche pour 84 km et 4500 m de dénivelé.

Pour préparer cette itinérance à pied, le topoguide du GR® de Pays Tour du Canigou proposé par la FFRandonnée est en vente sur la boutique ici (lien affilié).

Le refuge forestier de Marialles
Les crêtes sauvages du GRP Tour du Canigou vers le Pla Guillem

10) Le GR® de Pays Tour de Cerdagne

Non loin du Canigou, la sélection s’achève par un magnifique itinéraire franco-espagnol. La Cerdagne, plaine d’altitude, issue d’effondrements géologiques, était jadis recouverte par un lac glaciaire ! Ses paysages, ouverts et ensoleillés, sont étonnants et particulièrement agréables au printemps.

Le GR® de Pays Tour de Cerdagne passe de part et d’autre de la plaine en traversant de nombreux villages. Il offre de belles grimpettes : Pour les relier, vous ne pourrez bien sûr pas compter sur les remontées mécaniques des stations de ski, mais il pourra vous effleurer l’esprit de vous simplifier la tâche en montant dans l’un des wagons du célèbre train jaune ! Mais ce serait regrettable : L’itinéraire à pied est tout aussi plaisant, et le soleil omniprésent. Il serait dommage de s’en priver, non ?

Les stats : 4 jours de marche pour 74 km et 2000 m de dénivelé.

Pour préparer le trek et partir serein, le topoguide du GR® de Pays Tour du Canigou proposé par la FFRandonnée est en vente sur la boutique ici (lien affilié).

Puigcerda, entre France et Espagne, sur le GRP Tour de Cerdagne
La Cerdagne, terre ensoleillée où il fait bon marcher

Une chose est sûre : Les possibilités d’aventure ne manquent pas ! Alors, est-ce que parmi toutes ces propositions, l’une des idées de trek de quelques jours vous séduit ? Est-ce que cet article vous aide à savoir où partir en mai dans les Pyrénées ?

Et vous, avez-vous déjà parcouru l’un de ces sentiers de grande randonnée ? Ou êtes-vous tenté(e) par l’un de ces itinéraires ? Si oui, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire ci-dessous, et à en faire un retour une fois votre trek réalisé !

Et si vous avez des remarques ou des questions à propos de cet article ou de l’un des parcours proposés, j’y répondrai également. Je suis également joignable par mail (formulaire en page « à propos »).

Enfin, pour plus d’idées de treks, cette page du blog liste les itinéraires de grande randonnée (GR®) dans les Pyrénées et vous sera sans doute d’une grande aide. Vous y trouverez toutes les ressources essentielles à la préparation de votre aventure : statistiques, courte description de l’itinéraire et topoguide décrivant le parcours.

À très bientôt pour de nouvelles découvertes !

Laisser un commentaire

Cet article a 2 commentaires

  1. ROBIN

    Bonjour
    Merci pour ces belles propositions!
    Avez vous un topo guide à conseiller pour le Le GR® de Pays Tour du Pic des Trois Seigneurs ?
    merci à vous
    MH

    1. Matthieu

      Bonjour,
      merci pour votre commentaire !

      Malheureusement, aucun topoguide du GR®P Tour du Pic des Trois Seigneurs n’est disponible actuellement. Selon les informations données par le comité FFRandonnée 09, ce GR®P est en cours de réétude. Son balisage est toujours visible sur le terrain mais n’a pas été vérifié par mes soins sur l’ensemble du tracé. Néanmoins les cartes topographiques l’indiquent toujours et vous pouvez retrouver son tracé sur le Géoportail. Une trace GPX est également disponible sur alltrails.com, mais je ne l’ai pas vérifiée. Avec la carte et la trace, il doit probablement être réalisable, mais je ne peux le garantir. J’ai demandé des précisions au comité de la FFRandonnée et ajouterai des informations dans l’article lorsque j’aurai un retour. Pour ma part, ce trek est prévu pour ce printemps, lorsque la météo le permettra. Je mettrai toutes les informations sur le blog par la suite !

      Si jamais vous vous engagez sur ce sentier, n’hésitez pas à nous faire un retour en commentaire !

      Belle soirée.
      Matthieu